Connexion

L'Alternateur

L'Alternateur c'est un Café-Concert-Resto situé en région Nouvelle Aquitaine à Niort(79).
Rendez-vous incontournable des amoureux de la culture, l'Alternateur défend les idées de partage, culture et citoyenneté.
AMAP, Boulanger bio, expos, concerts, restauration le midi, bières locales, réunions d'associations, projections + de 450 événements en 3 ans. Venez défendre le projet avec nous, à travers notre campagne de crowdfunding ;)

Le projet

L'Alternateur est un bar des "cultures locales et alternatives" : une SCOP née en 2013, dont l'objectif est d'animer le territoire et de donner toute sa place aux artistes, associations, et habitants locaux !

Donnez-nous un coup de main...

 

Depuis le 13 décembre 2013, l'Alternateur a accueilli plus de 450 évènements culturels et plus de 1000 groupes et artistes ! 

Article de la Nouvelle République - Avril 2017

Mathieu Léon, Rose-Elise Delarue, Hélène Bailly, Amandine Pacault, Manue Coelho, Martial Favre, Valérie Pineau et Priscilla Bodet. Miam, non ?

Un mini-marché se tient chaque jeudi derrière l’Alternateur. Des producteurs sympas, une ambiance vacances et zéro pesticide. Cool.

 

 Chaque jeudi après-midi, le bar-resto-concert L'Alternateur voit rappliquer riverains et ménagères, paniers au coude et cabas à roulettes. Depuis un an et demi, s'y tient un mini-marché direct de la fourche à la fourchette. On vient y acheter légumes de Gâtine, poulet fermier élevé en plein air, pâtisseries ou pains au levain… Frais, bio et local.

A l'initiative de ce rendez-vous, Mathieu Léon, le gérant de L'Alternateur : « Ça faisait longtemps que j'avais envie de faire venir des producteurs ici pour proposer un petit marché dans le quartier. C'est autant pour proposer de bons produits aux habitants du quartier que pour aider les petits producteurs et créer de l'animation en faisant venir des gens. »

" C'est chaleureux, c'est convivial, on est très bien accueilli "

L'idée a tout de suite trouvé son public, une quarantaine de Niortais vient désormais y faire ses courses.
 « Sans ce marché, on n'en serait pas là », remercient Amandine Pacault et Martial Favre, maraîchers à Saint-Pardoux qui écoulent aujourd'hui à L'Alternateur la moitié de la production de leur Ferme de l'Âne (*). «Pour nous, cette façon de vendre est vraiment un choix : on rencontre nos consommateurs et on participe à l'animation d'un lieu où il se passe des choses sympas. »
Mais s'il y ressemble, ce rendez-vous n'est pas une Amap. « Dans une Amap, les consommateurs s'engagent à acheter régulièrement à un producteur qui, lui, s'engage à produire en fonction », rappelle Hélène Bailly, productrice de volailles à L'Oucherie, à Mazières-en-Gâtine. Pour se fournir au mini-marché de L'Alternateur, pas besoin de signer.
 « On fonctionne différemment, confirme Amandine : quelques jours avant le marché, on envoie un SMS à nos consommateurs pour leur annoncer ce qu'il y aura dans le panier. En retour, ils nous disent s'ils commandent. Ou pas. » La formule est d'une efficacité redoutable : « On a plus de demandes que ce que nous pouvons produire ! »
Sur le même principe, Rose-Elise Delarue, artisan boulangère à Sainte-Ouenne, prend les commandes d'un jeudi sur l'autre. Et pour élargir son offre, elle écoule ici ses éventuels invendus du matin.
 « On adore venir ici, atteste Hélène : c'est chaleureux, c'est convivial, on est très bien accueilli. »
Transformatrice de légumes à Verrines, Valérie Pineau ne dira pas le contraire, elle qui, pour la première fois ce jeudi, vient proposer sa production et faire découvrir ses soupes et mijotées au four à bois, installée juste en face des pâtisseries des fées sucrées Manue Coelho et Priscilla Bodet…
Malin, le mini-marché…

nr.niort@nrco.fr

 (*) Ils vendent l'autre moitié le mardi chez Madeleine et Gaufrette, à Parthenay.

à suivre

Un temps dans la tempête, L'Alternateur commence à refaire surface sous l'impulsion de Mathieu Léon qui a reconstitué une nouvelle équipe autour de lui. Pour asseoir un peu plus son affaire, il a lancé une souscription (NR du 18 février). Objectif : 5.000 €. Sur jadopteunprojet.com (taper « alternateur » dans le moteur de recherche, la petite loupe en haut à droite).

                                                      -----------------------------------------------------------------------

 

Le public peut y découvrir des styles alternatifs et vivre des moments inédits ! L'objectif est de donner sa chance à tout le monde : des "tremplins" musicaux sont organisés pour que des groupes locaux ou des jeunes artistes puissent se produire et accéder à des évènements "tremplins" pour leur carrière. 

L'Alternateur est ouvert à tous, et surtout aux associations, pour organiser des évènements de promotion, des rendez-vous réguliers, des activités de loisirs et de rencontres, des soirées spéciales... Une soirée jeux le mercredi, une distribution de légumes BIO le jeudi, un versnissage d'expo le vendredi, un concert entre amis le samedi... au quotidien, l'Alternateur devient un incontournable pour les Niortais !

L’initiative s’intègre au projet de redynamisation du quartier de la Colline Saint André – Grand Nord, quartier prioritaire Niortais ! Le Bar est soutenu par les Cigales, convaincu de l'utilité d'une telle initiative sur le territoire. Mais aujourd'hui, l'Alternateur a besoin d'un coup de pouce pour continuer de se développer, et d'atteindre une autonomie financière...  

L'Alternateur doit continuer de vivre ! En contribuant, vous permettez à un lieu ouvert aux associations et collectifs de créer une proposition culturelle et citoyenne qui s'émancipe des programmations "institutionnelles". Ici, tout le monde peut avoir sa place. Ce genre de lieu participe au changement vers une société plus écléctique, participative et curieuse... La volonté est là, y a plus qu'à ! Alors, vous faites parti de l'aventure ? Vous êtes convaincus ?

                                 

Le porteur de projet

Un petit mot de Mathieu, gérant de la SCOP, toujours derrière le Bar !

L’idée de ce projet est de regrouper les associations, les acteurs et les animateurs locaux pour leur offrir un lieu d’expression régulier. D’être la recharge de toutes ces soupapes pour faire tourner le moteur. À la scène, aux associations, et aux agitateurs d’idées. Un lieu pour  nous, pour elles, pour vous, pour toi. Lancé comme ça, ça peut paraître naïf et ambitieux. Oui. Mais. En arpentant le pavé niortais, ses soirées, animations et comptoirs depuis trois générations, on a décidé de mettre les mains dans le cambouis. Convaincus qu’il y a de l’espace pour un autre espace. D’expression. De réflexion. De passion. De déraison. De bar. De restaurant. De scène. De rock. De reggae. De pop. De rap. De musette. De toutes. De tous. Pour tous.

Avec les associations locales qui souhaiteront investir l’espace de l’Alternateur. Le faire vivre. Rire. Sourire. Réfléchir. Avec les groupes et artistes locaux qui désireront et que nous désirerons voir fouler la scène. Pour les découvrir. Les applaudir. Les suivre. Avec vous, lui, elle, toi, moi. Les vieux, les jeunes. Les rockeurs, les rastas. Les babos, les bobos. Les timides, les dévergondés. Les gentils, les cons (il y en aura toujours, alors).

Il nous paraît logique de mettre en commun nos diverses compétences, au service d’une entreprise dont la propriété a pour but d'être collective, et où le pouvoir exercé démocratiquement : c'est la philosophie et la volonté de l'Alternateur, qui y travaille tous les jours. Les objectifs de cette mutualisation sont divers : être performant économiquement, préserver et développer l’emploi, développer la responsabilité individuelle pour favoriser une gestion démocratique et valoriser par la formation un capital humain. Chaque association partenaire, chaque nouvel associé, chaque nouvelle rencontre permet d'avancer un peu plus vers ce but !

MERCI DE VOTRE AIDE !!

À quoi servira votre financement ?

Les détails pour comprendre à quoi va servir l'argent :

Aménagement de la cuisine pour la partie "restaurant" :

Achat matériel pour les "Cocottes de Pépito" (vente à emporter de petites cocotes cuisinées, consignées !) :                                   550 €

Participation à l'achat d'un nouveau four :      3000 €

Achat  matériel de sonorisation :

Patch :                                                                  700 €

Enceintes Retours :                                              450 €

Cablâges :                                                             300 €