Pour que l'histoire continue !

Soutenez le redémarrage de votre épicerie.
  • Pictures 1635445245

Paliers de financement

3 000 €

Soutien aux frais de redémarrage de l'épicerie

Ces 3 000 euros me permettront de financer une partie des frais de reprise !

3 500 €

Apport de sérénité

Si j’atteins grâce à vous cette somme, je pourrai aller plus loin sur la partie des frais financés et ajouter une dose de sérénité et d'aménagement au redémarrage de l'activité !

Le projet

Qui d'ici ou d'ailleurs est déjà passé par l’épicerie, le partagera sans doute : « Vivre à Saint-Savinien sans la Gare Grouille… ? Ohhh nooonnn ! ».

Véritable vitrine du travail des productrices et producteurs locaux, la Gare Grouille permet de soutenir leur travail et de consommer autrement au quotidien, le tout dans une ambiance conviviale !

Alors quand j'ai su ses jours comptés, je me suis rapidement dit que notre récente installation dans la ville d'origine de mon compagnon était bien tombée et que j'avais peut-être un rôle à jouer pour garder ce lieu ouvert !

2 mois plus tard, j'écris ces quelques lignes et je m'apprête à prendre la suite de Chloé pour la saison 2 de la Gare Grouille !

 

 Qu'est-ce qui va changer ?  

Vous l’avez compris, la protagoniste change mais … et le reste ?

Pas de panique, la Gare Grouille restera pleinement en adéquation avec les valeurs d’origine instaurées par Chloé : privilégier le local, des produits sains, les échanges et le partage ! Du coup, pas besoin de changer ce si joli nom, ni son logo !

Ce qui changera, ou plutôt évoluera un peu à plus ou moins long terme, c’est l’offre de produits. L’idée étant de compléter et/ou réactualiser la gamme proposée par Chloé avec quelques nouveautés, des produits actuellement non existants et de répondre aux remontées exprimées via un questionnaire. Celui-ci est d'ailleurs toujours disponible en version numérique en cliquant ici ! J'espère également pouvoir relancer les services annexes déjà imaginés par Chloé (espace buvette, ateliers etc.).

 

 

À quoi servira votre financement ?

Comme vous vous en doutez sûrement, reprendre une entreprise a un coût (sinon ce serait bien trop simple !) notamment pour financer les besoins de démarrage (fonds de commerce, frais d'établissement, frais de notaire, travaux, stocks, trésorerie de départ, etc.).

À ce jour, j'ai trouvé presque la totalité des sources de financement nécessaires pour couvrir ces dépenses, mais j'ai encore un petit bout de chemin à faire.

Pour donner du sens à ce financement, j’ai donc fait le choix de passer par le financement participatif  et de faire appel aux personnes qui souhaitent soutenir des projets tels que celui-ci et continuer de faire leurs courses à la Gare Grouille.

Ces 3 000 euros, une fois la commission de la plateforme "j'adopte un projet" et vos contreparties déduites (et oui!), sont découpés de cette manière :  

  • 70 % : Stock de produits, car ouvrir un magasin rempli, c'est tout de même plus sympa.
  • 15 % : Frais d'établissement et de notaire, une notion pas très sexy mais nécessaire !
  • 15 % : Une petite pincée de réaménagement

Et si vos participations venaient à dépasser les 3 000 euros cela permettra d'ajouter un peu plus de sérénité financière pour démarrer l'activité.

Les contreparties : 

Je vous propose de faire d'une pierre deux coups en soutenant d'une part ce projet d'épicerie et d'autre part les acteurs locaux suivant, qui font de Saint-Savinien cette ville atypique :

  • Le Florida : cinéma d'art et essai qui depuis 1958 reste un des pilliers de la culture pour tous et toutes à Saint-Savinien avec sa programmation quotidienne, ses multiples événements et ses rencontres,
  • l'Orchestre Symphonique des Vals de Saintonge (OSVS) : cette association fait vivre depuis plus de 15 ans la musique classique en milieu rural, réunissant musiciens amateurs et professionnels de tous horizons lors des concerts éclectiques qu'elle propose tout au long de l'année,
  • et l'artiste peintre locale en aquarelle et en acrylique : Anne Bosset.

 

 Calendrier du projet : 

  • D'ici le 31 décembre : je termine mon actuel travail et commence la préparation de la reprise.
  • Le 31 décembre : fin de la saison 1, Chloé fermera les portes de la Gare Grouille.
  • Courant janvier : période de réaménagement, tour des fournisseurs, et peut-être quelques travaux par la SNCF.
  • Mi-Janvier/début février : réouverture de l’épicerie !

 

Je vous remercie très chaleureusement de votre coup de pouce, quel qu'il soit, et j'espère à très bientôt depuis derrière le comptoir !