BAcUP, un nouveau tournant pour l'atelier

Création en UPcycling de meubles utiles, pratiques et engagés à Angoulême.
  • Pictures 1592468681
  • Pictures 1592786055
  • Pictures 1592786074
  • Pictures 1592786084

Paliers de financement

4 000 €

Un très bon début

Image 1592663340

- Une Rabot/dégau en 320mm

- Un fer à chaud aux couleurs de BAcUP

- Le kit de variateurs de tension pour les machines d'occasion

 

6 000 €

Sacré programme

Image 1592660945

- Une scie à format 250 x 1200 mm

8 000 €

Le Top du Top

Image 1592665015

- Un kit de communication aimanté pour le camion de BAcUP

- Une scie à rubans 300 mm

Le projet

  BAcUP a été créé le 10 Juillet 2019. Fabricant de mobiliers et d'accessoires en upcycling (ou surcyclage en français), le projet de BAcUP est de créer de nouveaux objets à partir de matériaux de seconde vie. Travaillant la matière de la même façon que des artisans traditionnels, seul l'approvisionnement diffère.

 

Une place importante est accordée à l'histoire de cette matière, en lien avec mes clients. Par exemple, une ancienne commode un peu défréchie mais tellement sentimentale, peut devenir une table aux côtes sur mesure et au design moderne. Ou comment l'histoire se réinvente...

 

 

 

 

De cette table, à un support de téléphone, de la bibliothèque au porte-manteau, BAcUP invente des objets UTILES à votre quotidien, pensés PRATIQUES dans leurs usages et ENGAGES dans leur conception.

 

 

 

 


  Durant cette première année d'activité, plusieurs partenariats se sont noués avec des entreprises et associations locales, pour exemple:

-Emmaüs: rachat de pièces de mobiliers destinés au rebut

- Rousselot SAS : récupération de caisses et structures en bois à usages uniques

- Ets Sabatier : rachat de tous types de matériaux métalliques.

Quand l'approvisionnement ne peut pas se faire en matériaux de seconde vie, une charte définit des règles d'achats:

 

 

Le porteur de projet

  Je m'appelle Baptiste ARRETCHEA, j'ai 32 ans, je vis à Angoulême avec Florine, 27 ans, ingénieure dans une entreprise locale.

 

A l’aube de mes 30 ans, j’ai décidé de faire un point d’étape sur ma vie professionnelle après quinze années de salariat dans la restauration puis dans l'éducation populaire. J’ai suivi un bilan de compétences en octobre 2017.

 

Depuis quelques années déjà, je souhaitais mettre en relation les valeurs m’animant au quotidien avec un projet professionnel d’envergure, en regroupant ma passion pour le travail manuel, le bricolage, la récupération et mon envie de préservation de l’environnement et des droits humains. Né de différentes expériences tant professionnelles que volontaires mais également de rencontres fondatrices, BAcUP a alors vu le jour en Juillet 2019.

 

 

Au-delà de cette création, ce qui m’intéressait alors était de trouver la corrélation entre mon activité professionnelle et personnelle, l’importance de lier l’ensemble dans un projet de vie cohérent.

Au terme de la première année d'activité de BAcUP, rythmée de multiples évènements, je commence à trouver mon rythme et mon rôle de chef d'entreprise. Ce nouveau statut d'entrepreneur n'est pas facile à apprivoiser mais je m'épanouis au quotidien dans ce projet.

 

À quoi servira votre financement ?

BAcUP fêtera ses 1 an le 10 Juillet 2020. La première année, malgré les aléas (Covid, blessure aux doigts), se termine de façon encourageante. Des commandes sont déjà signées pour la seconde année. Afin de les honorer au mieux ainsi que celles à venir, le besoin d'investir dans des machines de qualité est indispensable.

En fonction de la somme récoltée, plusieurs paliers seront validés. Les investissements se feront sur 2 plans :

La production & La communication

 

Si grâce à vous le premier palier de 4000€ est atteint, j'investirai dans:

  • Une rabo/degau : depuis son invention en 1900 quelquechose, cette machine sert à réduire l'épaisseur d'une planche en un temps record et sans me couper les doigts (quoique...)
  • Un fer à chaud : dans le respect du bien-être animal, cet objet ne sert pas à tatouer un cheval, mais bien à incrémenter le logo de BAcUP sur les productions (vivement demandé par les clients)
  • 2 Variateurs de tension : parce que faire du neuf avec du vieux fait partie des aspirations de BAcUP, mais que l'ancien est un peu démodé, j'ai besoin de décodeurs pour des machines d'occasion


 

Pour le second palier de 6000€, voilà le programme:

  • Une scie à format : ce nom ne vous dit peut-être rien mais mon dos vous remerciera. Un grand chariot, une lame de 30cm de diamètre et pleins de réglages partout, sciez jeunesse!

 


 

Et enfin, 8000€, le Top du Top avec:

  • Un kit de communication : plusieurs panneaux aimantés pour identifier la BAcUP mobile
  • Une scie à ruban : au menu, gain de temps et de matières. Cet outil me permettra de fabriquer plus vite que la lumière (en gardant mes doigts).

 

 

En cas de ruisselement abondant, j'achèterai 2 paires de gants et l'argent en plus sera épargné (dans une banque éthique of course) pour les futurs besoins de l'atelier...

Pourquoi nous choisir?

Difficile de répondre à cette question si vous ne connaissez ni BAcUP, ni son fidèle serviteur. Pour les autres, c'est sûrement une évidence...

 

Choisir ce projet c'est soutenir une activité ...

... Locale : Un emploi, une économie, de la vie à quelques kilomètres de chez vous, loin des paradis fiscaux et de la modialisation.

... Durable : Cette époque nous interpelle sur nos choix de consomation, nos achats mais également sur la qualité et la nocivité des éléments que nous plaçons dans notre environnement direct

... Engagé : En créant BAcUP, j'ai essayé de réunir l'essentiel et l'agréable de mon parcours professionnel et personnel. Une activité vivrière, sobre qui a pour ambition un developpement progressif.

Je compte sur vous.

Baptiste ARRETCHEA