Connexion

Cultiver la terre pour retrouver du sens

C'est mon pari ! Terre des Sens s'installe à Mios (33) !
Suivez-moi dans l'aventure...
  • Pictures 1624287387
  • Pictures 1625151952

Paliers de financement

5 000 €

Des serres pour protéger

Palier Serre 1

Des parapluies et des parasols, c'est bien, mais des serres, c'est mieux !

 

8 000 €

De l'eau, de la vie !

Pplaier plants 2

Pour m'éviter de passer mes nuits à remplir des arrosoirs, je vais plutôt mettre en place un système d'irrigation pérenne...

10 000 €

Du bon matériel

Palier materiel 3

Pour soulager mes petites mains et mon dos, rien de tel que du matériel de qualité

12 000 €

Un démarrage en toute sérénité !

Palier avatar 4

Pour ne pas mettre tous mes oeufs dans le même panier, et donc ne pas demander trop de sous à nos amis les banquiers, ce palier me garantirait un départ en sécurité, un bon accompagnement.

Le projet

Aujourd'hui c'est juste moi, Hélène, 43 ans, ingénieur qualité de l'eau et environnement
(enfin ça, c'était avant)...
... et une prairie de 4 000 m² bordée de forêts de pins à Mios, dans la forêt des landes de Gascogne en Gironde.

 

 

Terre des Sens, c'est l'aboutissement d'une loooongue réflexion et d'une remise en question totale, pour redonner du sens à mon quotidien

Terre des Sens Plus précisément, c'est :

  • 2 000 m² de maraîchage (sur 4 000 m² de prairie)
  • dont 1 600 m² en plein champ et 400 m² sous serres
  • plus 50 poules pondeuses
  • et des plantes aromatiques et médicinales

 

Des patisseries gourmandes2

 


La vente des produits

La vente des légumes et des œufs se fera en direct sur notre propriété, sous forme de paniers hebdomadaires « au rythme des saisons » :

  • soit déjà constitués par mes soins (et avec tout mon coeur !),
  • soit constitués par le consommateur lui-même par le biais du site cagette.net qui permettra une commande et un paiement en ligne.

Je commence "petit", mais l'idée est d'agrandir l'exploitation en cultivant aussi sur les prairies attenantes pour à terme :

  • passer à 5 000 m² de maraîchage
  • 150 poules pondeuses
  • produire mes propres plants (légumes, aromates)
  • transformer mes plantes médicinales en tisanes, et proposer des ateliers thématiques (fabrication d'un baume, d'un savon, reconnaissance des plantes sauvages, cueillette,...)

 

C'est une évidence pour moi de cultiver en agriculture biologique, en suivant les modèles d'agro écologie et de maraîchage sur sol vivant, pour le maintien d'un sol vivant et la préservation des ressources et de la biodiversité.

Les moyens que j'utiliserai permettront d'éviter au maximum l'utilisation de produits phytosanitaires (bien que certains soient autorisés en agriculture biologique), en privilégiant des techniques relevant du bon sens :

  • pas de labour,
  • couverts végétaux,
  • rotations et associations de cultures (légumes et plantes médicinales)
  • filets anti-insectes

"L'idée du maraîchage sur sol vivant est de reconstituer dans les parcelles agricoles le cycle naturel de la fertilité des sols. Cette réflexion est partie du constat que dans la nature (bois, forêts, prairies, …) les végétaux poussent tous seuls sans que le sol ne soit ni travaillé, ni amendé."

La prairie que je vais cultiver n'a servi jusqu'à aujourd'hui qu'à faire du foin. Cela me permet d'être labellisée Bio dès le démarrage (j'ai mon certificat en poche !).

Nous avons tout à proximité pour me permettre de respecter ces principes :

  • nous allons utiliser notre propre fumier (moutons, poney, âne) en complément de celui du centre équestre voisin (de l'autre côté de la route !),
  • la forêt avoisinante permettra la fabrication de mon propre BRF (Bois Raméal Fragmenté) pour constituer le paillage,
  • la grange existante me servira pour stocker les récoltes et pour aménager un point vente,
  • les parcelles sont idéalement situées autour de notre domicile,
  • les poules ont déjà un enclos central (un deuxième poulailler sera créé pour permettre la rotation) et seront mobilisées pour le nettoyage de la parcelle et la gestion de l’enherbement,
  • une deuxième grange existante sera un lieu d’échange et de partage, pour créer de la convivialité (et pourquoi pas organiser des marchés aux producteurs !),
  • à moyen terme je pourrai produire la majorité de mes plants 

 

 

Pour mettre toutes les chances de mon côté dès le démarrage de l'activité, j'ai besoin d'investir... 

Les principaux postes d'investissements sont :

  • La clôture (nos voisins sangliers et chevreuils sont très sympa mais bon...) Budget Terre des sens V5
  • L'alimentation électrique pour la future pompe
  • Le forage et la pompe (et le cabanon technique qui va avec)
  • Le drainage de la parcelle (trop d'eau l'hiver...)
  • L'irrigation (réseau enterré, goutte à goutte, micro aspersion)
  • Les serres
  • Matériel – Outillage 
  • Aménagement grange (stockage et vente)
  • Et toutes les "petites" dépenses pour bien démarrer : les plants, le terreau, les toiles tissées, etc.

 

 

 

Le porteur de projet

 

Le choix du métier de maraîchère-herboriste a été un long cheminement, au gré de rencontres très riches : pendant ma formation d'herboriste à l'ARH*, puis grâce à l'AGAP* et les divers ateliers et formations auxquels j'ai assisté.

Mais ce choix n'aurait pas pu se faire sans le soutien et la confiance de Julien, mon conjoint,
qui m'encourage et m'aide au quotidien à concrétiser ce projet, et de ma famille et amis proches, qui croient en moi depuis le début de l'aventure et me nourrissent de leur enthousiasme.

 

 

*ARH: Association pour le Renouveau de l'Herboristerie
*AGAP : Association Girondine pour l'Agriculture Paysanne

À quoi servira votre financement ?

Ma motivation et ma détermination sont sans failles, mais elles ne suffisent pas à convaincre mon banquier...

Le forage et la clôture sont déjà financés, mais il y a encore tant à faire avant de démarrer !

Votre participation financière me permettra de démarrer plus rapidement mon activité, en sollicitant un peu moins la banque !


1er palier à 5 000 € : LES SERRES


On y est, merciiii !!!

Grace à vous, ce 1er palier me permettra d'installer deux serres de 200m² chacune pour cultiver dès cet automne, et redémarrer plus tôt au printemps 2022, pour une 1ère saison complète foisonnante!

Objectif : implantation à la fin de cet été, avec l'aide précieuse d'une équipe de choc (et oui il faut du monde pour monter une serre, tendre la bâche, ...)


2ème palier à 8 000 € : L'IRRIGATION


Si le 1er palier est atteint, ça sera déjà vraiment super !
Mais soyons fous, et osons regarder plus loin encore (et demander toujours moins au banquier...)

Sans eau, pas de vie !

Je souhaite mettre en place un système d'irrigation qui me permettra de réduire au maximum ma consommation en eau, et d'apporter aux plantations juste ce dont elles ont besoin, ni trop, ni trop peu.
Bref, une gestion durable de l'irrigation, du bon sens !

Objectif : on creuse les tranchées cet été, et on pose l'irrigation dès que l'on peut.

En détail :

  • 1 800 € pour le réseau hydraulique qui partira du forage et alimentera les serres et les parcelles de plein champ
  • 1 200 € pour le matériel d'irrigation dans les serres et en plein champ (goutte à goutte, micro aspersion)

 


3ème palier à 10 000 € : LE MATERIEL ET L'OUTILLAGE


Soyons encore plus fous !!!

Avec ce palier supplémentaire, je peux investir dans du matériel de qualité me permettant de me préserver physiquement, et d'optimiser mon temps de travail.
 

Quelques exemples :

  • 500 € pour une houe maraîchère et les outils qui vont avec (sarcloir oscillant, buttoir, griffe, etc.)
  • 100 € pour une grelinette
  • 400 € pour un broyeur (qui me permettra de faire mon propre BRF)
  • 1 000 € pour du matériel attelé au tracteur (disques, griffes, gyrobroyeur, triangle d'attelage)

 


4ème palier à 12 000 € : UN DEMARRAGE EN TOUTE SERENITE


Là, je n'aurai jamais assez de mots pour vous remercier...

Si nous atteignons ce palier, mon activité pourra démarrer en toute confiance, sereinement (en sollicitant juste un tout petit peu les banques...).

 

Remerciements TERRE DES SENS V2

Pour en savoir plus, suivez Terre des Sens sur Facebook !

Pourquoi nous choisir?

Le financement participatif, c'est avant tout une histoire de solidarité, de chaleur humaine.

Nous en avons tous besoin, j'en ai besoin, aujourd'hui plus que jamais !


Nous mobilisons beaucoup de monde (physiquement) autour de nous pour m'aider à concrétiser ce projet (la clôture, bientôt les serres, l'irrigation, les plantations, ...), c'est déjà une aide inestimable pour moi !
Mais les investissements financiers sont lourds pour démarrer une activité durable (écologiquement et familialement !), et il m'est aujourd'hui difficile de mobiliser tous les fonds nécessaires. C'est pour cela que j'ai besoin de vous tous, de votre enthousiasme, de votre soutien.

C'est aussi ça le financement participatif !

Et un grand merci particulièrement à Nelly, ma belle-sœur, pour son implication et son aide dans la création de cette page projet !