Dans l'oeil du Silo

Dans l'Oeil du Silo transforme le Silo de Saintes en Coopérative Culturelle.


Paliers de financement

1 250 €

Avec 1250€ nous pouvons financer la moité de la bâche.

2 500 €

Avec 2500€ nous pouvons financer la bâche et la faire livrer sur place.

 

3 000 €

Avec 3000€ recolté nous pouvons installer la bâche sur le terrain et la faire remplir d'eau.

4 000 €

Avec 4000€ recolté nous pouvons installer la bâche, la remplir d'eau, créer une clôture autour avec portillon pour les pompiers et améliorer les luminaires sur le parking.

Le projet

Nous allons vous raconter une histoire. Cette histoire peut sembler grande, mais le fleuve commence par une goutte d'eau. En transition vers la rivière, une distance reste encore à parcourir et nos moyens sont encore modestes. C'est pour cela que nous demandons votre concours.

L’audace est une philosophie

Il était une fois Saintes la belle endormie, une ville tranquille où il fait bon vivre.

Nous avons trouvé le Silo, avec ses vastes plateaux, sa friche arborée et sa vue imprenable sur le fleuve et ses deux rives, juste à la sortie Nord de la ville.

Depuis un an nous avons été rejoints par plus de 80 adhérents et bénévoles, avec des idées tous azimuts qui nourrissent les nôtres: Bar Coopératif, Salle de Concert, Lieu d’Exposition, Co-Working, Bureaux pour des Associations Partenaires, Cinéma, Café-Repair, Ateliers pour Artistes... Notre mission est d'ouvrir le site, phase par phase, aux porteurs de projets locaux.

A la base, nous proposons la création et le développement d'un tiers lieu culturel, un lieu 'alternatif' multiculturelle, multifonction, pluridisciplinaire et surtout ouvert à tous. Nous comptons faire renaître ce lieu atypique. Se divertir, partager comme fondement de création d'une nouvelle dynamique et de liens renforcés sur notre territoire.

Le Silo

Depuis ses 28 mètres de hauteur, cette tour moderniste domine le paysage des terrains de la SNCF et les prairies de la Charente.La modification des normes a engendré la perte de sa vocation et le site est resté inexploité pendant environ 15 ans.

Un projet architectural de réhabilitation et de mise en valeur est en cours de réalisation. Le projet a reçu un avis favorable des bâtiments de France. A ce jour les dernières mises au point avec le Service Départemental de Sécurité Incendie sont en cours et nous attendons la livraison du Permis de Construire en avril 2018.

 

Bar Accueil

Le bar est d’abord un lieu d’échange et de partage culturel animé, ayant pour objectif de l'expression de la citoyenneté, ainsi que l'accompagnement dans la durée des porteurs de projet. L’objectif est de créer un endroit inter- générationnel

Il fera office de point d'échange pour les utilisateurs des ateliers et espaces de travail partagés

L'association dispose d'une Licence de Débit de Boissons type III, délivrée par la Ville de Saintes en 2017.

Nous tenons particulièrement à mettre en place une dynamique favorisant les initiatives des jeunes.

La salle

Il y a un réel besoin et la nécessité d’un espace ou «  faire du bruit  » avec les musiques dites actuelles. Nous recherchons la diversité dans les styles et pratiques proposées. Depuis le lancement de nos soirées nous avons cherché à réunir plusieurs disciplines musique, danse, théâtre, projections et arts visuels. Notre objectif est de mettre à disposition des artistes et du public un espace atypique et modulable géré par des professionnels.

Notre programmation vient en complément d'autres acteurs locaux avec lesquels nous lions des partenariat et créons des ponts (Coconut Music, Abbaye aux Dames, Gallia Théâtre) Située en périphérie des habitations et proche d’un endroit naturellement bruyant notre emplacement est idéal pour accueillir stationnement privée et les nuisances sonores sont réduites du fait de la distance entre le bâtiment et ses voisins immédiats.

Espace de travail partagé et ateliers

Cette nouvelle manière de créer et de travailler en organisant des espaces de travail et d'ateliers partagés est fondée sur deux principes: la mutualisation et la coopération .

Le silo pourraient d’accueillir ce public autour de différentes disciplines et projets. Ces espaces pourraient être utilisés de manière flexible à un tarif abordable. Les porteurs de projets peuvent ainsi sortir de leur isolement, confronter leurs pratiques, partager, imaginer, ou se dépanner mutuellement. Des journées sur les métiers ou pratiques seront l'occasion pour eux de se dévoiler auprès du public, de montrer les coulisses. Ces espaces permettraient de valoriser les nouvelles pratiques de travail et de la création.

 

Le porteur de projet

Paul McMahon : Fédérateur et rassembleur de l’équipe. Confiant en l’humanité et infatigable positiviste

Larent Fol : Gestionnaire de talent, la sérénité même au cœur de la tempête

Nico Emard : L’œil et l’image de l’affaire, l’analyse et la critique constructive coriace

Tony Miles : La technique et la logistique comme l’empire des constructeurs de pyramide n’en fait n’en plus

Mapie Coulaud :Tête chercheuse

Seb Bigo : Trésorier et conseil précieux dans l’aventure

Carole Alopeau : Accueil au comptoir du silo, chargée de communication apprentie

 

À quoi servira votre financement ?

Lors de l'élaboration de nos projets de travaux pour l'année 2018 nous sommes tombé sur un problème inattendu mais de taille.

Chaque quartier doit disposer d'une borne incendie pour que les pompiers puissent utiliser l'eau pour combattre les éventuels incendies. La borne incendie de notre quartier se trouve tout près.

Malheureusement de l'autre côté du Pont de Lormont.

Un petit pont charmant mais vieillissant qui se trouve frappé d' un arrêté interdisant le passage de tout véhicule de plus de 3,5 tonnes.

Les engins des pompiers n'ont, par ce fait, plus le droit de traverser le pont pour accéder à la borne qui nous est attribuée.

Voila une carte du dilemme:

Pas d'accès à la borne = pas d'accueil public

Plus de concerts, pièces de théâtre, marchés de créateurs que nous aimons vous faire partager et auxquels vous avez manifesté votre engouement.

La seule solution pour palier à ce problème c'est l'installation d'une 'bâche réserve incendie'. En langage courant cela se traduit par une 'grosse poche verte remplis de 120 mètres cubes d'eau'. Vous avez peut être remarqué ces drôles de bêtes le long de nos routes de campagnes.

N'ayant pas incorporé le coût de cette bâche dans notre budget de travaux pour cette année nous demandons votre aide afin de pouvoir continuer à vous accueillir en toute sécurité.