Connexion

Du THYM pour se diversifier !

Plantation de THYM
Nouvelle aventure agri-culturelle
Au MONT d'OR au Thou (17)

Paliers de financement

4 500 €

Plantation de Thym

Image 1616095013

 

Les premiers plants pour mai 2021

Votre financement aura pour objectif d'implanter la culture la première année. Nous allons commencer par 6000 m² de Thym dès ce printemps puis nous multiplierons par deux la surface dès l'année prochaine. 

Au delà la curiosité et l'ouverture qu'offre une nouvelle culture, la diversification des cultures répond à la fois à un enjeux de biodiversité, de moindre travail du sol et offre une sécurité économique plus forte dans un contexte où les marges de manoeuvre se réduisent.

7 600 €

Binage manuel (création d'emploi)

Image 1615899620

Vigilance forte la première année : Le binage Manuel !

Les premières années sont très stratégiques en matière de désherbage. Les plants de Thym étant tout petits, la concurrence est forte. Il est donc indispensable d'intervenir très régulièrement pour désherber manuellement la parcelle, afin de donner le maximum de chance à la culture de se développer.

Le financement de ce désherbage manuel permettra de faire l'acquisition de binettes et d'employer des saisonniers.

12 500 €

Acquisition d'une bineuse

Image 1615898747

Achat d'une bineuse deux-rangs

Afin de garantir la culture en Bio et de donner le maximum de chances au Thym de pouvoir se développer, l'intervention mécanique régulière est indispensable. 

L'achat d'un matériel spécifique est donc à prévoir pour assurer le bon développement des plants à l'image de cet exemple de bineuse qui nécessite un opérateur de précision en plus du chauffeur du tracteur pour scalper le plus possible d'herbes concurrentes entre les rangs de thym.

Le projet

La ferme du MONT d'OR, 10 ans d'agriculture biologique !

La culture du THYM pour 2021 : une nouvelle page à écrire ensemble

Espace de biodiversité, de production, de transformation et de pédagogie, la ferme constitue une belle opportunité pour bâtir un projet solidaire en prenant en compte le respect de la Nature, la création d'emplois et le respect des êtres humains. 

Au coeur de ce lieu, où nous pratiquons l'agroécologie :

- nous produisons des grains bio (céréales et légumes secs),  

- nous transformons les grains en farines, en pains au levain et en  bière « LA PIAF ». Vendus en circuits-courts, nos produits sont à l'image des choix éthiques mis en œuvre sur la ferme.

 

D’autres axes de travail ont été développés sur la ferme : un volet pédagogique avec l'accueil de publics variés jeunes et familles et avec l'accueil de nouveaux acteurs sur la ferme comme atelier 55 architecture &co et le jardin de cocagne Arozoaar.

 

Urgence économique !

La réalité de la ferme du Mont d'Or, aujourd'hui, c'est une économie fragile, avec peu de marge pour envisager un avenir serein. Le développement d'une gamme de produits transformés (farines, pain, bières et patisseries) n'est pas suffisant pour assurer une bonne viabilité économique en continuant de faire des choix visant une agriculture durable, en transition écologique.

La baisse engagée du montant des aides de la Politique Agricole Commune (PAC) ainsi que la baisse des aides à l'Agriculture Biologique ne nous aident pas, il faut l'avouer.

La ferme a traversé une année 2020 difficile, peu touchée par la Covid, mais fortement impactée par des cultures à faibles rendements, fruits d'une météo capricieuse qui a mis en péril la qualité de l'ensemble des semis, donc de la récolte. 

Ce constat de fragilité, effectué sur plusieurs années, nous a invité à revisiter l'ensemble de la diversification de la ferme et à envisager les ressources complémentaires afin de retrouver un peu de visibilité et de la sérénité. 

La perspective de se joindre aux producteurs de plantes aromatiques de l'Aunis, via la coopérative BIOLOPAM est une belle opportunité pour répondre à l'ensemble des dynamiques qui nous animent.

La production de THYM offre donc une perspective économique en diversifiant les risques imposés par chaque culture. Créatrice d'emploi et de moindre impact sur le milieu, elle rassemble de nombreux point positifs.

Espace de vente de la ferme : 

Reportage sur la plantation de haies champêtres au Mont d'Or  - Février 2021 : 

 

Le porteur de projet

Bâtir ensemble, vers plus de résilience 

Notre projet paysan en agroéologie tourne autour d’une ferme… et dans une ferme ouverte sur son territoire et ses habitants, avec vous les citoyens consomm'acteurs et partisans de l'agroécologie.

Les valeurs communes qui nous ont réunis ont permis de retenir un cadre de travail, avec une éthique partagée. Le premier élément fédérateur étant la conversion de cet outil à l’agriculture biologique pour produire et alimenter sainement les citoyens.

Les artisans de la ferme :

  • Stéphanie, paysanne boulangère et meunière, a travaillé précédemment pour la promotion des produits de terroirs au côtés des producteurs et artisans de Poitou-Charentes,
  • Emmanuel, paysan meunier, brasseur, a travaillé en collectivités dans la préservation des territoires à l'agglomération de la Rochelle puis au Conseil Départemental des Deux-Sèvres à la gestion des espaces Naturels sensibles.
  • Eugénie, salariée à la ferme depuis quelques semaines, apporte son savoir faire au fournil et en meunerie suite à de nombreuses expériences internationales.

Emmanuel, Eugénie et Stéphanie

La ferme du Mont d’Or, à travers son histoire, est pour nous une opportunité de voir des valeurs de partage, humanistes et écologiques se traduire en projets concrets. Une agriculture paysanne résiliente qui tend vers toujours plus de respect des humains et la Nature.

2021 amorce le nouveau départ pour les dix années à venir avec des projets nombreux et participatifs. Votre place est essentielle dans la concrétisation de ces nouveaux objectifs.

 

À quoi servira votre financement ?

Une production de THYM, à la fin du printemps 2021

Votre financement aura pour objectif d'implanter la culture la première année. Nous allons commencer par 6000 m² de Thym en  2021 puis nous multiplierons par deux la surface dès l'année prochaine en fonction de cette première expérience.

La coopérative BIOLOPAM, basée à proximité de La Rochelle (Sainte-Soulle), accompagnée par Agrobio Nouvelle-Aquitaine, organise la coopération entre producteurs et la valorisation des produits issus de la production des plantes aromatiques.

 

Le thym a la particularité d'être implanté pour 7 à 10 ans. La première année n'aboutit pas à une récolte. Le plant de thym doit s'installer progressivement. La deuxième année voit une légère production et ce n'est qu'en troisième année que la culture rentre pleinement en  production.

Ce sont donc les deux premières années qui sont économiquement difficiles. C'est pourquoi nous vous proposons d'accompagner cette première étape.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi nous choisir?

Une agriculture paysanne et bio, engagée dans la transition agricole

L’agroécologie est une technique inspirée des lois de la nature. Elle considère que la pratique agricole ne doit pas se cantonner à une technique, mais envisager l’ensemble du milieu dans lequel elle s’inscrit avec une véritable écologie. Elle intègre la dimension de la gestion de l’eau, du reboisement, de la lutte contre l’érosion, de la biodiversité, du réchauffement climatique, du système économique et social, de la relation de l’humain avec son environnement.   

 

 

www.lafermedumontdor.fr

Nos partenaires :