Ferme biologique du Maine sur Jard

Une parcelle de terre pour pérenniser la vie d'une ferme engagée dans l'agriculture biologique et ancrée dans la vie locale.

Par vos dons, rejoignez le collectif qui soutient la ferme du Maine sur Jard d'Isabelle et François ! Une ferme inscrite dans la ruralité.

Une ferme pour l'avenir !
  • Pictures 1503031224
  • Pictures 1503031257
  • Pictures 1503031280
  • Pictures 1503031454
  • Pictures 1503033335
  • Pictures 1503033382
  • Pictures 1503042073
  • Pictures 1503042791

Le projet

 

Pour répondre à son besoin vital d’agrandissement, votre aide sera un acte militant, car loin du productivisme, on y élabore toute une diversité d’aliments bio de qualité dans le respect de la terre, du végétal et de l’animal.

Et si tout recommençait !

Le Maine sur Jard était une ancienne petite ferme peu ou prou laissée à l’abandon, exceptées les terres. Nous sommes donc partis de ruines et de 2ha5.

Actuellement, nous avons réussi à mettre en place un bâtiment avec fournil, fromagerie et pièce de vente, un bâtiment pour stocker matériel et céréales, chèvrerie et petite étable.

Nous travaillons sur 12ha en rotation de cultures.

Mais il est essentiel pour poursuivre notre activité d’augmenter la surface des terres.

 

 Notre projet

 

Pérenniser une ferme et poursuivre une cohérence tant agricole que sociale et culturelle

Nous travaillons en polyculture-élevage avec 20 chèvres et 3 vaches, une grande diversité comme les cochons, moutons, toute une basse-cour et abeilles. Un verger de pommiers agrandi de quelques poiriers, pêchers, figuiers et cassissiers.

Une vente tous les mardis à la ferme et un marché d’été pour les fromages.

Notre démarche

  • Créer des aliments de qualité : au-delà de l'absence de pesticides, c'est la production d'un aliment vivant qui prime.

  • Être attentif au rôle que peut jouer une ferme au sein d’une société : inclure l'agriculture et son économie dans un espace plus large pour la relier à la vie quotidienne (convivialité, simplicité, entraide, courage…)

  • Préserver l'autonomie, évoluer en dehors des contraintes financières et productivistes.

Ces visions de l'agriculture et la manière dont nous la pratiquons sont profondément en cohérence avec notre philosophie de vie.

 

Un organisme agricole équilibré

  • Une agriculture diversifiée et complémentaire : des animaux et des végétaux...

  • Une agriculture de qualité plus que de productivité :

               -animaux élevés avec soin et attention, en extérieur. Des races anciennes ont été choisies pour l’élevage, privilégiant ainsi les qualités, fromagères et autres, de chaque espèce (Chèvres poitevines, vaches bretonnes pie noire, poules de Marans, oies du Poitou…).

               - soins à la terre, au végétal, à l’animal : soin des animaux avec des huiles essentielles, des plantes séchées ou des alcoolatures de plantes préparées par Isabelle… avec une réflexion sur l’alimentation des animaux pour optimiser la qualité du lait … et pratique de la biodynamie. Les plantes des préparations sont cultivées sur la ferme et les préparations y sont élaborées.

  • Bien plus qu'une production agricole : une transformation des produits de base :

               -de la graine au pain (culture de blés anciens moulus sur meules de pierre à la ferme, levain naturel, pâte pétrie à la main et cuisson au feu de bois)

               -du fourrage au fromage/yaourt/tomme (travail au lait cru, sans aucun ferment ajouté, présure naturelle sans OGM)

               -pommes et jus de pomme, huile de tournesol, farine de sarrasin

Créer des échanges

Lien avec les client.e.s et sympathisant.e.s et rencontre entre tous :

  • par la vente sur place une à deux fois par semaine : occasion de : discuter, sensibiliser à la démarche de la ferme, visiter la chèvrerie, organiser des pique-niques …

  • par des manifestations culturelles : conférences, stages, portes-ouvertes, expositions artistiques, poésie...

 

Le porteur de projet

Les porteurs de projet, un long chemin… !

François et Isabelle 

La Ferme du Maine sur JardeLa Ferme du Maine sur Jarde

      

Après des études agricoles classiques, différentes expériences dans des fermes en biodynamie et une spécialisation en agriculture-osiériculture-vannerie, François démarre son activité en 1996 sur ces terres familiales du Maine sur Jard en plantant une oseraie. Durant l’année 1997, il construit un fournil sur la ferme de ses parents, puis janvier 1998, commence l’activité pain avec fabrication/vente tous les vendredis.

Sur ces terres du Maine (environ 2ha5) en 2000, commencement d’un verger de pommiers dès cette même année, qui s’étoffera au fil des ans.

Puis germe l’idée de s’installer au Maine et de remonter les ruines de cette ancienne ferme des arrières grands-parents de François.

2005 : plan de reconstruction et débroussaillage : c’est parti !

2006 : arrivée sur place avec les enfants en caravane sans électricité (si 1 panneau solaire) et eau du puits. Le chantier démarre. Notre chèvre poitevine, poules et lapins sont aussi déménagés ; Quel remue-ménage ! Nous acquérons quatre chèvres supplémentaires.

2009 : 14 juillet : inauguration de notre fournil sur la ferme. Quelle joie !

2010 : achat de 2ha90 contigus aux terres ; les vaches arrivent.

2011 : mise en route de la fromagerie

2012 : la chèvrerie s’agrandit et le projet de construire notre maison fait jour.

2014/2015 : environ 7ha5 sont trouvés en fermage.

2016 : environ 10 ha se libèrent et toujours contigus à nos parcelles, ceux que nous souhaitons acheter.

À quoi servira votre financement ?

Comment vos dons vont nous donner des ailes !

3 étapes importantes pour la ferme !

L’acquisition des terres

L’acquisition des terres permettra à nouveau d’augmenter la quantité de blé et donc de pain. La demande est forte ! De même, la culture des céréales pour les animaux garantira l’autonomie de la ferme. La production des tournesol, lin et sarrasin est en quantité insuffisante.

La Ferme du Maine sur Jarde

 L’augmentation du cheptel

Maintenant que la fromagerie est installée, l’augmentation du cheptel est souhaitable pour satisfaire une demande grandissante.

La Ferme du Maine sur JardeLa mise en place d’une huilerie 

Une pièce adaptée à la production de l'huile dans un des bâtiments.

La Ferme du Maine sur Jarde

Et surtout poursuivre la cohérence de notre démarche !

 Montant souhaité :

  • Aide pour payer les frais d’achat de terres estimés à 5000€
  • Achat-parrainage de 10 chèvres poitevines : 1500€
  • Aménagement d’une huilerie : 3000€
  • 5 % pour la plate-forme : 500€

 

 Pour conclure, remerciement poétique :          Nature !

Regardez d'un oeil modeste

Le chef-d'oeuvre de l'éternelle tisseuse,

Comme d'un seul coup de pied fait mouvoir mille fils,

Et les navettes vont et viennent,

les fils courent et se croisent,

Comme un coup noue mille liens.

                                                                                                   

Goethe