Ferme fruitière Pommes et Sabots

Notre ferme fruitière a besoin de sa jument de trait pour développer notre verger par la traction animale, nous avons besoin de vous !
  • Pictures 1490364705
  • Pictures 1490364708
  • Pictures 1490364750
  • Pictures 1490364760

Paliers de financement

3 000 €

Une jument de trait pour entretenir le verger en traction animale

5 300 €

Le matériel de travail pour la jument

5 900 €

Les frais de la campagne de crowfunding

Le projet

logo pommes et sabotsNous reprenons un jeune verger planté en décembre 2014 (pommes-poires) par la commune de Vasles (79), sur une superficie de 2ha, et entretenu en respectant les cahiers des charges de l’Agriculture Biologique. La mise en réserve, par la collectivité, de 5,2 ha limitrophes au verger nous permet de mettre en oeuvre d’autres productions :

  • 3000 m² de petits fruits biologiques (fraises, framboises, groseilles, cassis)

  • Œufs biologiques par l’entretien de 80 poules pondeuses

  • Prairies permanentes de 4ha pour un cheval de trait

Toutes ces productions seront labellisées AB, mais aussi sous mention Nature & Progrès.ABN et P

L'utilisation de la traction animale permet de réaliser tous les entretiens nécessaires à ces cultures : travail du sol, broyage sous verger, récoltes, appui pour les tâches liées à la taille des arbres …

En parallèle, une activité de balades en calèche est en cours de conception, notamment grâce à la présence, sur la commune de Vasles, de Mouton village (parc touristique local), mais aussi d’accueil pédagogique tous publics (ateliers de découverte de la ferme fruitière et de son écosystème).

Les partenariats locaux se construisent peu à peu, pour la vente de nos produits aux AMAP[1] du coin, mais aussi avec le chantier d’insertion en maraîchage biologique adjacent au verger. 

 

[1] AMAP : Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne

Le porteur de projet

1Maël TIGNON, 28 ans : Je suis né dans le Maine-et -Loire, dans une famille nombreuse, sociable et sensible aux questions environnementales.

Issu d’une formation forestière, j’ai pu me rendre compte de l’impact néfaste de l’agrandissement des exploitations (agricoles et forestières) et de leur mécanisation. C’est dans cet état d’esprit que je me suis redirigé vers une méthode ancienne, mais loin d’être dépassée, la traction animale.

J’y ai découvert des techniques et outils innovants, et surtout une passion : le cheval. Cela fait bientôt 10 ans que je travaille avec celui-ci. D’abord en forêt (débardage), puis en chantiers environnementaux (fauche, exportation, broyage, travaux d’entretien de rivières…), avec un peu d’attelage touristique, et plus récemment en spectacle équestre.

Toutes ces expériences m’ont donné envie de créer une activité professionnelle qui développe une gestion respectueuse du milieu naturel en y intégrant la traction animale. Il s’agit aussi de proposer des produits alimentaires sains, tout en recréant du lien entre les personnes, mais aussi avec leur cadre de vie (avec la commercialisation en circuit court, et en proposant des balades en calèches).

Avec ce projet, je souhaite retrouver une cohérence entre un écosystème, une production et ses "consom'acteurs".

 

2Marion ESCALLE, 32 ans : Je suis en couple avec Maël depuis quelques années, et maman de deux petits garçons, Killian et Ewen. Originaire du Limousin et d’une famille rurale, j’ai grandi dans un cadre paysager relativement préservé, auquel j’ai été sensibilisée très tôt.  Après des études en médiation culturelle, scientifique et naturelle, j’ai accumulé diverses expériences en tant qu’animatrice nature puis chargée de projets agro-écologiques. Profondément engagée dans la préservation de notre environnement, et au sein de plusieurs mouvements associatifs (LPO, Nature & Progrès), je souhaite mettre en cohérence les propos que je tiens auprès des publics rencontrés avec mes pratiques. Ma référence : « Sois le changement que tu veux voir dans le monde » (Gandhi).

Au sein de notre projet, je prendrai peu à peu la place de conjointe collaboratrice pour réaliser les ateliers d’accueil pédagogique à la ferme, mais aussi de transformation des fruits. Dans l’immédiat, je recherche un emploi à temps partiel au sein de notre zone d’implantation.

Notre projet agro-écologique doit me permettre d'agir personnellement pour la préservation de la biodiversité animale et végétale, tant sur le plan naturel que domestique, tout en favorisant les liens sociaux. C'est aussi un choix de cadre de vie pour nos enfants. 

À quoi servira votre financement ?

Le financement que nous requerrons avec cette campagne de crowfunding est axé sur l’achat d’un cheval de trait et de son matériel de traction animale, et s’intègre dans un budget plus vaste de l’ensemble de notre projet d’installation.

Capture pommes et sabotsAcquisition d'un cheval de trait (3000€)

Notre choix s’est tourné sur une jument de trait comtoise de 8 ans. Elle se nomme Ukita et recherche une nouvelle maison. Actuellement, elle vit dans un centre équestre où il y a de moins en moins de temps pour l’atteler. Elle est douce, généreuse et ne demande qu’à apprendre de nouvelles choses.

3

Voici notre belle Ukita !

Equipement de la jument de trait comtoise (800€)

Elle est vendue avec son matériel :

  • Un harnais d’attelage
  • Une selle pour la monter de temps à autres
  • Une modeste voiture hippomobile, transformable en plateau de récolte pour le verger.

Collier de travail (1500€)

Il nous servira à améliorer le confort d’Ukita pour lui permettre ainsi de travailler dans les meilleures conditions possibles.

Frais de la campagne de crowfunding (600€)

Nous devons financer les frais de gestion de notre projet sur la plateforme "j'adopte un projet" à hauteur de 300€, ainsi que le paiement des contreparties que nous proposons, à hauteur de 300 € également.

 

Si tous ces fonds sont réunis avant la fin de la campagne, nous envisageons les investissements complémentaires suivant :

  • Pour 7 000 € collectés, nous achèterons du matériel de travail du sol en traction animale (vibroculteur et charrue).

  • Pour 10 000 € collectés, nous investirons dans un autre cheval pour alléger la somme de travail de la jument.

  • Pour 12 500 € collectés (on ne sait jamais !), nous acquerrons le matériel nécessaire pour équiper ce deuxième cheval et ainsi pouvoir atteler les deux chevaux ensemble sur des travaux difficiles.

 

_________________________________

 

Vos contributions, quelles qu'elles soient, sont précieuses pour concrétiser au mieux notre ferme fruitière diversifiée. Votre soutien nous permet de réaliser un rêve de vie en cohérence avec nos valeurs. Merci pour l'attention que vous avez eu en lisant ces lignes, et merci encore davantage de contribuer à la concrétisation de ce rêve!!!