La Fermette-Bridiers /Les légumes de Tintin

Aidez Tintin (Florentin) à produire ses légumes dès cette année...
  • Pictures 1580111789

Paliers de financement

3 000 €

La grande serre et le motoculteur

Image 1579286927

Pour produire des légumes tôt et tard dans la saison, une serre de 200 m² d'occasion, indispensable pour des légumes à forte valeur ajoutée tels que les tomates, poivons, aubergines... Et un motoculteur avec charrue, herse, rotavator (pour travailler le sol au minimum) qui sera le bienvenu ; car faire du maraîchage sans aucune mécanisation, à moins d'être un cheval ou un boeuf....

4 500 €

Arrosage et Irrigation

Image 1579288189

Avec cette somme, on pourrait investir dans l'irrigation : pompe, goutte à goutte, aspersion, outil indispensable de mai à septembre. Car l'arrosoir, certes c'est pas cher (4 €), mais quand tu as 300 pieds de tomates, 300 m² de carottes en plein champ, des salades..etc.. le dos ne peut pas tenir dans la durée!...

6 000 €

Les nappes chauffantes, la balance, la tonnelle et le stand de marché

Image 1579288991

Avec tout ça, et grâce à vous, je vais être au TOP ! Car commercialiser c'est presque 40 % du temps de travail. Merci!!

Le projet

 

"  L'air, l'eau, la chaleur, la lumière, la terre sont les éléments indispensables à notre survie.

En tant que citoyen, nous nous devons de les protéger pour les transmettre en bon état aux générations futures.

Conservons cette richesse qu'est la terre en pratiquant une production et une gestion durable, avec des fermes à échelle humaine en opposition avec l'industrialisation et l'exploitation pour le profit.

Chaque jour en France disparaît de l'agriculture la surface d'un terrain de "foot", ou la surface d'un département moyen tous les 7 ans .

 Le problème étant général dans le monde , auquel il faut aussi ajouter l'érosion et la désertifiaction en expansion dans les pays du sud. Sans oublier le changement climatique en marche. La problématique de la disette n'est pas à exclure. L'action citoyenne doit lutter contre la réduction des sols nourriciers et veiller à leur conservation."

Telles sont les valeurs de la Fermette de Bridiers !!!!

 

L'idée générale du projet est de faire du maraîchage et légumes de saison avec une vente des produits d'avril à décembre à la ferme, sur les marchés et internet.

Mon rêve serait de pouvoir cumuler ma passion en me produisant en concert car je suis aussi musicien (guitare, accordéon, harmonica, chant et batterie) mais pour l'instant le projet n'en est qu'au début et TOUT EST Á FAIRE !!

Il est prévu en 2ème année de se diversifier avec des fruits et des oeufs et pourquoi pas selon l'arrivée d'autres porteurs de projet, s'orienter vers l'apiculture et les plantes médicinales... Mais pour l'instant priorité pour 2020 !

Etant dans le parcours à l'installation avec la chambre d'agriculture de la Creuse avec la DJA (aide jeune agriculteur), on m'a fortement conseillé de me passer des aides en 1ère année car il faut se faire sa clientèle et .. produire. Et pour ce faire, il faut un minimum de matériel pour commencer et un petit pécule pour tout ce qui est charges opérationnelles. Mais rien n'est impossible !! Après m'être démené pour trouver des financements,et avoir fait une étude sérieuse sur la ferme pour convaincre Louis et l'association, j'ai décidé de me lancer dans un financement participatif avec jadopteunprojet.com afin de ma faire connaître et assurer la saison 2020 !

Pour cette année, les objectifs son déjà de taille puisque je vise 3000 m² de culture avec 250 m² de serre (dont une partie en couche chaude) avec la recherche des premiers débouchés car l'année prochaine, en 2021, mon but c'est de vivre du maraîchage !

                                                       

Le porteur de projet

Je m'appelle Florentin (Tintin pour les copains et sur scène ). Breton d'origine, je suis en Creuse depuis fin 2015. D'abord musicien par passion, j'y découvre un vrai intérêt pour le travail de la terre et au fur et à mesure du temps qui passe je m'aperçois que c'est vraiment le métier que je veux faire ! C'est tellement prenant surtout au printemps quand c'est la périoe des semis, bien prendre soin de vérifier la température , l'humidité d'1 coup arrive fin mai après les gelées il y a tant à faire mais c'est ça q 'est bon dans le maraîchage!

 

 

À quoi servira votre financement ?

En tout, après avoir fait une étude sur la ferme, pour se lancer et produire, sans parler des charges privées, on avoisine 12 000 € pour une première année, comprenant un petit prêt de 6 000 € qui a été accepté avec un remboursement de 115 €/mois et, sachant que j'ai déjà un peu de matériel, l'idée est de compter sur un financement participatif à hauteur de 3000 €, ce qui est déjà une belle somme mais reste un grand minimum ! 

Total du matériel nécessaire pour lancer le projet : 6900 €

Total de frais de fonctionnement nécessaires au démarrage du projet : 4 900 €

6 900 €  de matériel  +  4 900 €  de fonctionnement   =  11 800 €

 ! pour être complètement transparent 

Pourquoi nous choisir?

Tout d'abord, il s'agit d'un projet à long terme et "collectif". En effet,il y a beacoup de chance qu'un 2ème porteur de projet se greffe d'içi peu sur la ferme ce qui permettrait d'envisager de fournir aussi des lieux collectifs, ce qui va accroître la viabilité du projet et permettre de se diversifier et surtout de pouvoir compter sur quelqu'un d'autre.IL EST AUSSI A RAPPELER QUE LES PARTS DE LA SCIA DE BRIDIERS SONT A VENDRE! donc n'importe qui peut acherter des parts (100 € la part), contacter Louis Michaud (michaud_louis@orange.fr)

Ensuite, je suis épaulé par l'association "les amis de la SCIA de Bridiers qui est chargée d''aider à trouver des circuits courts (cela reste du bénévolat mais si vous êtes motivé l'association recherche des bénévoles..), mais pour l'instant il faut produire !! Elle est très impliquée et me soutient quotidiennement à l'occasion de réunions qui ont aussi pour but d'animer la ferme en organisant des événements. Donc je ne suis pas tout seul dans ce projet.

Enfin, j' arrive aujourd'hui à un carrefour de ma vie ! Longtemps je me suis dit que la musique resterait toujours mon activité principale mais depuis mon arrivée en Creuse (fin 2015) je n'aie de cesse de vouloir apprendre à cultiver et maintenant que les connaissances, un minimum d'expérience ( et bientôt espérons pour moi le matériel (grâce à vous) sont acquises, je suis fin prêt à devenir agriculteur !

Tous mes remerciements   

aux amis, à la famille, aux associations qui m'épaulent telles que RPG, Solasol, la Quincaillerie Numérique et surtout l'association Les amis de la SCIA de Bridiers et à vous mes futurs contributeurs !!!!