La Trémière


Faisons germer des échanges solidaires et responsables en monnaie locale pour une Aunis “plaine” de Trémières !

Paliers de financement

3 000 €

La monnaie est battue et les commerçants identifiés

Pour lancer cette monnaie locale, nous allons devoir imprimer des billets et constituer le réseau de commerçants. Nous avons besoin de toi pour t'approprier le projet qui est citoyen avant tout. Aide-nous à trouver les commercants chez qui tu souhaites utiliser tes trémières (Voir contreparties).

Nous imprimerons dans un premier temps 2000 trémières pour le lancement.

5 000 €

Augmenter la taille du réseau à l'échelle du territoire grâce à la communication

Pour étendre la Trémière à l'ensemble de l'Aunis, nous devrons aller voir les communes, producteurs, founisseurs du territoire. Nous pourrons créer un réseau avec des comptoirs dans de nombreux endroits. Des personnes s'occuperont de faire connaitre et vivre les valeurs de la Trémière pour que chacun puisse utiliser la monnaie locale.

8 000 €

Avoir un animateur à temps partiel

Une personne consacrée au projet permettra de faire vivre le réseau, organiser les démarcharges, participer à la communication, faire parler de la monnaie locale et réaliser des documents utiles à tous. Une personne en plus des bénévoles est fortement conseillée voire indispensable lors d'un lancement de monnaie locale.

Le projet

La Trémière a pour but la mise en circulation d'une monnaie locale complémentaire sur le territoire de l’Aunis pour développer un projet écologique, solidaire et démocratique. Ce territoire s'étend sur 1 677 km² et rassemble 289 987 habitants. Cela nécessite donc un travail de communication très important pour créer des groupes de bénévoles dans les 4 pays qui le composent : Rochelais / Rochefortais / Aunis / Ile de Ré.

 

         Pour un territoire 100% écologique !  

La Trémière favorisera les circuits courts, l'agriculture biologique et tous les acteurs du commerce équitable. 

La Trémière tissera du  lien social sur ce territoire à la fois rural et urbain, objectif spécifique inscrit au programme de la région Nouvelle Aquitaine.

La Trémière, développée sous forme de filières (agricoles, industrielles, culturelles, associatives, étudiantes, touristiques ...), permettra aux prestataires de payer leurs fournisseurs en monnaie locale complémentaire et de favoriser ainsi l'économie circulaire et locale.

                                  

  Une  Monnaie locale complémentaire (MLC) : Kesako ?  

Faisons quelques constats sur l’économie d’aujourd’hui : les échanges se mondialisent, les émissions de gaz à effet de serre augmentent, une part toujours croissante du marché est contrôlée par quelques multinationales. Le système financier alimente essentiellement les paradis fiscaux et la spéculation sur les marchés financiers (3% environ des transactions concernent l'économie réelle). Il est urgent de changer de modèle pour réorienter l'économie en s'appuyant sur des principes et valeurs qui redonnent la primauté à l'humain, son bien-être et son développement. 

Utiliser une MLC c'est sortir du système bancaire actuel et rétablir les règles du jeu de manière citoyenne et démocratique. Favoriser une MLC permet de relocaliser l'économie et les richesses.

                                                                 

  Comment ça marche ?  

La monnaie locale complémentaire est un instrument de paiement reconnu légalement en France depuis 2014 par la loi Economie Sociale et Solidaire.

Les monnaies locales complémentaires portées par des associations de citoyens constituent un outil pour mettre la monnaie au service des échanges sur des territoires restreints. Elles sont utilisées par des particuliers et des entreprises. Sous forme de monnaies papier ou dématérialisées, elles fonctionnent à parité avec l'euro : 1 Euro = 1 Trémière . Les euros sont conservés sur un fond de garantie établi dans une banque éthique, qui ne peut s'en servir à des fins spéculatives. Des comptoirs de change sont installés sur le territoire et permettent de transformer ses euros en Trémière !

Aujourd'hui, 7000 monnaies locales circulent dans le monde, plus de 70 monnaies circulent déjà en France et une quarantaine d’autres sont en projet !

Le porteur de projet

                  

 

Nous sommes un groupe de citoyens partageant des valeurs communes, rassemblés autour du projet de MLC pour redonner du sens à nos échanges et rendre notre territoire plus respectueux de la population et de l’environnement. Nous avons créé l’association “La Trémière” en 2017. Pour un fonctionnement le plus horizontal possible, elle est gérée par un bureau collégial, composé de 6 membres.

La Trémière recense actuellement 80 adhérents, 145 sympathisants, 320 abonnés Facebook, 30 commerçants sur la liste de soutien.

Nous nous engageons à faire vivre notre Charte autour des 3 valeurs principales que sont l'écologie, la solidarité et la démocratie.

À quoi servira votre financement ?

La phase de développement actuelle nécessite des moyens financiers et humains pour créer les différents collèges. Le travail bénévole atteint ses limites.

Il est nécessaire d'avoir un animateur pour mailler le territoire (contact citoyens / prestataires / institutionnels) et des moyens pour financer la campagne de communication. 

Préparation à la mise en circulation de la Trémière, impression de 2000 Trémières, création du réseau : 3000 euros

Création des comptoirs sur l'ensemble du territoire, outils de communication (livrets prestataires, flyers, affiches, événements ...) : 2000 euros

Animateur à temps partiel sur une année pour faire vivre le réseau et participer au maillage du territoire : 8 000 euros

La monnaie locale est avant tout un pouvoir citoyen. En contribuant au projet, tu participes à la dynamisation du développement local, tu t'inscris dans les circuits courts et participes à une économie génératrice du bienfait collectif.

Aide-nous à avoir les cartes ou plutôt les Trémières en main afin de changer d'échelle et de recréer du lien sur l'ensemble du territoire de l'Aunis !

Pourquoi nous choisir?

Notre groupe de bénévoles actifs, issus de divers collectifs et associations, est très motivé et engagé dans ce projet depuis 2017. Un coup de pouce avant le lancement de la monnaie, prévu en 2020, nous permettra de respecter cette échéance. 

Le territoire choisi a un réel besoin d'une monnaie locale pour :

  • Avoir un impact sur les problématiques environnementales 
  • Réduire l'empreinte carbone
  • Peser sur les choix et les décisions des collectivités territoriales
  • Créer du lien 

                            Envie de partager des valeurs et de faire bouger les choses ?                          Rejoins-nous !

Nous comptons sur toi pour soutenir ce projet et participer comme tu le peux.

 

                       Clique, partage et sème autour de toi !!!

                                  Merci d'avance ! ;)