Le cul entre deux chaises

Création et réfection de mobilier dans un esprit d'upcycling.
  • Pictures 1550054810

Le projet

 

Nous sommes deux amies de longue date, toutes deux tapissiers d'ameublement, et nous souhaitons aujourd'hui créer notre entreprise de réfection et création de mobilier : « Le cul entre deux chaises »

 

Tapissier d'ameublement, kézako ?

 

 

Le tapissier d'ameublement est un homme ou une femme - et figurez vous que même si on est une dame on dit tapissier et non tapissière - qui a pour mission de restaurer tout ce qui concerne l'assise (chaises, fauteuils, canapés, trônes, toilettes sèches, etc.).

Le métier traditionnel consiste à répondre à une demande client respectant un cahier des charges bien précis, selon ses propres goûts ; c'est à dire être prestataire de services.

Mais nous, on n'avait pas trop envie de faire comme ça !

Et c'est là qu'est né notre concept !

 

 

Concept :

Le projet à terme, est d'ouvrir notre boutique de réfection et création de mobilier.

Nous voulons proposer au sein d'un showroom, nos propres créations de mobilier, faites à partir de structures déjà existantes, revalorisées. En effet nous avons choisi de donner une dimension nouvelle au métier en mettant notre savoir faire traditionnel et artisanal au service de notre créativité.

Pour ce faire, nous avons décidé de travailler dans une dynamique de circuit court et de durabilité. A savoir, nous récupérons nos structures d'occasion, et localement, afin de donner une seconde vie à du mobilier destiné, à la base, à être oublié voire même détruit.

Nous mettons un point d'honneur à appliquer ce principe d'upcycling (anglicisme trop stylé qui veut dire en gros : valorisation de déchets ou d'objets dont on n'a plus l'usage. Ceci aussi bien dans la récupération de nos matériaux de base que dans la réutilisation de nos propre déchets.

Ainsi, nous souhaitons en parallèle de la vente de mobilier, dédier un espace à nos créations couture, faites, en majeur partie, à partir de nos chutes de tissus.

 

Genèse du projet :

L'idée est née de notre passion commune pour la tapisserie d'ameublement mais également de la volonté de redonner ses lettres de noblesse à cette profession qui tend malheureusement aujourd'hui à disparaître.

Ce constat alarmant nous a conforté dans l'idée qu'il était important d’apporter une dimension nouvelle à notre métier en le modernisant et en le rendant accessible à un plus grand nombre. La volonté de créer notre entreprise relève de motivations simples. D'une part, exercer un métier qui nous passionne et dans lequel nous nous épanouissons - Et oui ! Ça existe, ce n'est pas une légende -. Et d'autre part, il est essentiel pour nous, que notre projet soit emprunt de nos deux identités, et que nous puissions avoir la satisfaction de créer comme nous le souhaitons et selon nos propres envies.

Au delà de ces motivations, il nous tient à cœur de prôner l'entrepreneuriat jeune et féminin , au sein d'un métier vieillissant et la plupart du temps majoritairement masculin et même « machiste ».

 

Pourquoi le cul entre deux chaises ?

« Le cul entre deux chaises », déjà, c'est fun.

Cette expression française bien connue, prend dans notre projet, tout son sens. En effet nous avons décidé volontairement de ne pas exercer le métier de manière traditionnelle et de ne pas se consacrer à la création de mobilier pure et dure, mais de se positionner entre les deux (chaises) ! Ensuite nous voulions trouver un nom qui nous ressemble, un nom drôle, hors du commun et plein d'autodérision, à l'image de nos deux personnalités.

Et si avec tout ça vous vous demandez encore pourquoi on a opté pour ce nom, c'est que « le cul entre deux chaises » est aussi un clin d’œil évident à notre profession 

Le porteur de projet

Les porteuses de projet:

Nous sommes Laure et Mathilde, âgées toutes les deux de 22 ans, et nous vivons dans la charmante ville de Poitiers où nous souhaitons nous installer.

LAURE

 

Amies depuis de nombreuses années, nous avons suivi EXACTEMENT le même parcours scolaire et universitaire. Nous nous sommes dirigées que tardivement, vers une filière professionnelle à l'âge de dix neuf ans, après un passage éclair mais pas moins enrichissant à l'université.

Nous avons en effet, toute deux effectué un CAP tapissier d'ameublement en alternance mais dans deux entreprises et établissements de formation différents,. l'une de l'autre De ce fait, nous avons acquis des savoir faire complémentaires et ces deux années d'apprentissage se sont soldées brillamment, par l'obtention du diplôme ainsi que deux médailles chacune (or et argent) au concours du meilleur apprenti de France !

Suite à cette expérience nous avons commencé à mûrir l'idée d'une entreprise à deux. En septembre 2018 nous avons suivi le parcours « je deviens entrepreneur » encadré par l'ADIE afin de nous aider à concrétiser le projet (choix du statut, Business Plan, etc..).

Et nous voici maintenant prêtes à démarrer cette nouvelle aventure !

 

MATHILDE

 

À quoi servira votre financement ?

A quoi servira le financement ? :

 

Souhaitant nous installer en ce début d'année 2019, c'est maintenant que nous avons besoin de vous !

 

En effet, afin de rendre possible la concrétisation de notre projet, nous avons un besoin financier de 3000 €.

 

Cette somme nous servira à acheter le matériel de base dont nous avons besoin; à savoir :

- un compresseur d'atelier (450 €)

- des agrafeuses pneumatiques x2 (560 €)

- une machine à coudre industrielle d'occasion (550 €)

- une surjeteuse d'occasion (300 €)

- matériel de protection : masques, lunettes, auditives (120 €)

- une perceuse (170 €)

- une ponceuse (100 €)

- un ordinateur (350 €)

- un aspirateur de chantier (150 €)

- des établis réglables x2 faits de nos mains (400 €)

 

Dans le cas où votre générosité nous ammenait à percevoir plus que les 3000 € escomptés, nous nous en servirions pour acheter du mobilier d'occasion (emmaus, dépots-ventes,....) afin de nous constituer un petit stock pour nos créations !

 

Nous vous remercions vivement d'avance pour le soutien que vous apporterez à notre projet.

Au delà d'un coup de pouce financier non négligeable, c'est une bonne dose d'encouragements et de motivation que vous nous insufflez. Alors MERCI !