Les Citadins qui Sèment

Semons des potagers partout dans nos quartiers !
  • Pictures 1484919953

Le projet

 Originaires de Creuse, nous avons toujours été sensibilisés à l'environnement, et jardiner pour se nourrir était pour nous une évidence. En arrivant à Poitiers pour nos études, nous avons été rattrapés par la réalité citadine, qui place la société capitaliste de consommation au centre de toutes les préoccupations politiques. De plus, la gentrification des centres ville repousse les personnes aux moyens limités dans des zones froides et bétonnées. Émus par ce phénomène, nous avons voulu trouver des solutions.

Notre idée : donner les clés pour s'émanciper de l'industrie alimentaire « discount » en redonnant la parole et le pouvoir d'agir sur son environnement proche aux individus isolés/exclus. C’est avec ce leit motiv que nous avons créé l’association « Les citadins qui Sèment » en décembre 2016 qui a pour objet le développement de jardins potagers partagés en agroécologie dans différente ZUP (zone à urbaniser en priorité) de Poitiers.

Notre rêve, vous l’aurez compris, c’est de voir débarquer dans les quartiers de nouveaux habitants ronds, pointus, verts, rouges, jaunes, violets... et surtout délicieux... !

Pour vous faire découvrir plus en détail notre projet, ce dernier vise à créer des potagers biologiques collectifs au sein des ZUP de Poitiers, en travaillant avec les habitants résidant au plus proche des terrains, afin de leur permettre un contact avec la nature, et d'avoir accès à une nourriture saine et gratuite !

Les habitants serons totalement impliqués dans le projet puisqu’il s’agit de les rendre au maximum autonomes dans la pérennisation des jardins. Pour ce faire, nous organiseront des ateliers en partenariat avec d'autres associations (jardins familiaux...) ou des professionnels, afin de transmettre les savoirs-faire de base de la permaculture*.

Principe de la permaculture : pas d'intrants chimiques de synthèse, 

                                          respecter les couches du sol en le travaillant superficiellement

                                          respecter toutes les formes de vie liées au jardin

                                          utilisation de semences biologiques (non hybride/non OGM)

Exemples: la culture en lasagne     

Description du fonctionnement d'une butte de culture      Voilà ce que ça donne!

La lasagne également possible en bacs! (Très utile s'il s'agit de travailler avec les plus agés dd'entre nous... ou les plus jeunes, c'est rigolo et ludique!)   

                                                                Ca peut ressembler à ça

En plus d’être actif dans ce retour au vert et dans la prise de conscience d’une consommation raisonnée, « Les Citadins qui Sèment » propose une réappropriation des espaces publics, pour en faire des lieux de rencontre conviviaux et de partage. En plus de la création, de l’entretien et de la récolte des potagers, des rendez-vous festifs placés sous le signe de la solidarité, comme des soupes collectives ou autres ateliers de cuisine seront organisés !

 

 

Pour le lancement de notre association, nous avons déjà l'autorisation d'occuper deux terrains!

Un à Saint-Eloi: avec... un cabanon et deux récupérateurs d'eau déjà installés!!

200m² de jardins!!       Merci Ekidom! (le bailleur social)

Et aux Trois-Cités, vu du ciel: pour nous, deux bandes de terre du parc situé derrière la maison intergénérationnelle et du Centre de Santé, au coeur d'un ensemble d'immeubles, rue René Amand

                                                  

 

Le porteur de projet

Marie Pince        

Marie : Engagée et philanthrope, elle a toujours voulu mettre son grain de sel lorsqu'on parle d'inégalités et de mise à l'écart. Pendant ses études de lettres, elle n'a pas manqué de lire et analyser des textes toujours plus engagés, qui ont formé sa pensée. A 19 ans, il est temps se sortir le nez des bouquins pour aller construire un nouveau monde avec les mains ! Son plus grand rêve est de propager la conscience écologique, qui est même capable de répondre à la problématique de l'isolement social, en créant une belle énergie alternative à un système qui laisse beaucoup trop de personnes de côté 

Corentin Wede      

Corentin : Joyeux, bon vivant et roux comme un renard, tout le monde le nomme Coco. A 19 ans, il a dans ses bagages un bac pro horticole. Sa passion, c'est la nature, et le partage... Il est féru de nouvelles connaissances, particulièrement quand il s'agit du domaine de la permaculture, dans laquelle il place toute sa confiance et son intérêt. Il ne peut pas s'empêcher de mettre les mains dans la terre, douce et fidèle amie pour toute la vie. Lorsque Marie lui a parlé de son projet de jardins collectifs il n'a pas hésité à se jeter avec elle dans l'aventure pour propager le plaisir de voir grandir des plantes, même en pleine ville !

 

 

 

À quoi servira votre financement ?

 

Le financement nous permettra de financer les outils de base du jardin biologique (grelinettes*, serfouettes, pelles...)**, les matières premières que nous ne pouvons pas récupérer gratuitement (fumier, bois pour les bacs de culture...), ainsi que le matériel d'irrigation (tuyaux, arrosoirs...). Une petite partie sera également utilisée pour financer les manques pour les ateliers, ainsi que pour la commission du site de financement participatif (5%).

* Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est : outil inventé par monsieur Grelin, qui permet d'aérer la terre sans la retourner, préservant ainsi la structure du sol (les 25 premiers centimètres de la terre sont les plus riches)

                                                    .Grelinette

 

** Nous avons besoin de les acheter car nous voulons qu'ils soient présents de manière permanente sur les jardins, d'années en années, c'est un investissement à long terme...

Pour le reste, nous tenterons de fonctionner avec un maximum de matériaux de récupération!

Merci infiniment pour votre soutien!!