Nos Drôles de Saintongeais, magazine bimestriel

Un magazine culturel et sportif soutenus par 800 enfants + une équipe motivée + une proposition culturelle de qualité = laTête en friche
  • Pictures 1460576278
  • Pictures 1460576292
  • Pictures 1460576310
  • Pictures 1460576332

Le projet

Nos droles de saintongeais

Nos DRÔLES de Saintongeais est un magazine culturel et sportif pour les enfants de 0 à 12 ans et leurs parents, gratuit, diffusé en Haute-Saintonge. Son objectif est de promouvoir les manifestations pour les enfants, réalisées sur notre territoire, en centralisant l’information sur un unique support de diffusion et permettre à nos DRÔLES de s'ouvrir sur le monde. Ce guide culturel, proposera des sorties ciné, théâtre, livre, cd/dvd et permettra de gagner quelques surprises. Les rubriques du magazine sont conçues pour révéler les jeunes talents de notre territoire. Aspirant photographe, écrivain, dessinateur..., vous pouvez transmettre vos œuvres/projets, un professionnel vous aidera à les mettre en forme et vous serez publié. C' est un premier pas, un tremplin.

Nos DRÔLES de Saintongeais se veut collaboratif et participatif avec un travail quotidien auprès de la population, des scolaires  et des différents acteurs de la région. Ancré dans son territoire, nos DRÔLES de Saintongeais offre une autre manière de découvrir la Haute-Saintonge.

Où sera t-il possible de trouver ce magazine ?

Il arrivera directement dans votre boite aux lettres si vous êtes donateurs, sinon, il faudra jouer des coudes pour l'obtenir dans les établissements scolaires, les points presses et quelques restaurants… (pour le moment).

Le porteur de projet

photo profil masque la tete en friche

L'association la Tête en friche a vocation à diffuser et soutenir la création artistique pour le jeune public. Dans ce but, la création d'un magazine a destination du jeune public nous parait essentiel pour permettre aux structures de se faire connaitre. La Tête en friche a été créé en 2015 par Blandine, le son et lumière des spectacles (à côté d'elle, le château de Versailles peut se rhabiller !), Armelle et Isabelle, les fées du goûter avec leur sourire toujours intact à chaque spectacle, Géraldine, la logisticienne (« Mission impossible » voulait la recruter et on a tenu bon !), Corinne, notre Jean Paul Gautier à nous et Nelly (Bon ben c'est Nelly !).

Au bout d'un an de spectacles et d'une réunion bien menée, nous nous sommes dit……… REGROUPONS les programmations des autres associations. Et l'idée du magazine fut !

Capture tete en fricheBlandine vue par Armelle : Blandine, c'est une artiste. Cette maman est créative, curieuse et souhaite partager avec ses enfants et les jeunes de Haute Saintonge son amour pour les différents univers de l'art et du spectacle. Alors quand madame arrive avec ses enfants pour voir un spectacle, sa critique est toujours juste, honnête et bienveillante.

Armelle vue par Nelly : Armelle, c'est la plus posée d'entre nous. Lectrice assidue, elle a un univers délicat qu'elle transmet sans modération aux enfants.

Isabelle vue par Blandine :  C'est un lynx aux yeux pétillants, sourire jusqu'aux oreilles et doigts de fée. Elle nous survole sur son tapis volant, l'objectif à portée de main.

Géraldine vue par Isabelle : Gégé toujours là pour ceux qu'elle aime, disponible et volontaire, n'est pas la dernière pour nous pousser la chansonnette et bavarder avec ses copines. Mais quand il s'agit de découvrir les 3 derniers romans jeunesse que ton fils va dévorer, c'est elle l'expert.

Corinne vue par Géraldine : Touche à tout,comédienne, metteuse en scène, styliste... Corinne aime partager sa passion. Si vous croisez son chemin, vous ne pourrez que vous arrêter et apprécier sa fantaisie.

Nelly vue par Corinne : Nelly de dos ce serait Alpha Blondy qui aurait rencontré Alice au Pays des merveilles. C'est de belles idées et de grands projets, c'est la motivation et l'action pour les réaliser. Nelly, c'est un p'tit grain de folie, c'est la tête en friche. Enfants, les champs en friche étaient plein de surprises, de découvertes, d'aventure et c'est pour ça que moi, je la suis.

Pour canaliser toute cette belle énergie, un rédacteur en chef/journaliste a été engagé. Souhaitez lui bonne chance !!!

À quoi servira votre financement ?

Nous avons besoin de votre soutien pour lancer la production du premier numéro, livré près de chez vous (ou chez vous) le 28 août 2016. Cette collecte permettra le financement de :

utilisation du financement