Les faux-semblants du financement participatif

faux semblants crowdfunding

C’est bien connu, les idées reçues ont la peau dure. L’univers de la finance participative et les sites de crowdfunding n’échappent pas à la règle. L’occasion d’un petit tour d’horizon des lieux communs qui s’invitent régulièrement dans les discussions sur le financement participatif.

La notoriété de la plateforme assure le succès de ma campagne

La tentation sera grande et le réflexe bien naturel d’adosser son projet à une plateforme de crowdfunding très populaire. Mais la visibilité nationale ou internationale de certains sites de crowdfunding ne représente malheureusement pas un gage de réussite.

Pour réussir votre campagne de crowdfunding inutile de répéter quelques formules magiques ! Votre capacité à mobiliser votre communauté représentera votre meilleur atout pour faire de votre crowdfunding une réussite. Et pour ce faire, rien n’égalera le service d’accompagnement fourni par les plateformes. Cette expertise et ces conseils seront renforcés par la relation de proximité que vous pourrez entretenir avec l’équipe de votre site de crowdfunding.

La somme collectée me sera versée quelque soit le pourcentage atteint

Comme de nombreux site de financement participatif, nous pratiquons la règle du “tout ou rien”. Vos contributeurs seront donc remboursés si le montant collecté dans le cadre de votre campagne de financement participatif n’atteint pas les 100%. Il s’agit là d’une manière d’impliquer votre communauté tout au long de la collecte alors n’hésitez pas à leur rappelé cette règle au démarrage de votre campagne.

Une campagne longue augmente mes chances de réussite

De manière générale, votre campagne devra durer assez longtemps pour se faire connaître et devra être assez courte pour profiter de la bonne dynamique. Entre les deux, il existe plusieurs options pour trouver la durée idéale à la réussite de son crowdfunding.

Je mise tout sur les médias sociaux

C’est indiscutable ! Les réseaux sociaux vont jouer un rôle dans votre plan de communication. Mais il existe bien d’autres moyens de promouvoir un projet auprès de la foule et n’oubliez pas qu’avant de communiquer vers le grand public, il est indispensable de convaincre votre cercle de proches !

Les emails restent aussi un outil important, tout comme le face à face, les événements et n’oublions pas les médias traditionnels (presse quotidienne régionale ou nationale, radio, télévision) qui créent de la visibilité sur votre projet. Une bonne coordination générale de ces actions vous permettra d’aller à la rencontre de vos contributeurs.


Image : La trahison des images - tableau de René Magritte - 1929